Cervical Cancer
Cancer Du Col De L’uterus
سرطان عنق الرحم
February 2018

Cervical Cancer

Interview with Dr.

Cervical cancer is the fifth leading cause of death from cancer in women. Early detection and treatment of precancerous lesions are critical. While the disease is fatal if left untreated, early detection increases the chances for survival.

There is a direct relationship between the use of Pap smear as routine screening tool and the reduction of the incidence of cervical cancer. Most women who develop cervical cancer have never had a Pap smear test. Sadly, however cervical cancer is the most common cancer among women in developing countries, accounting for 80% of the estimated 437,000 new cases of cervical cancer in the world annually. The Pap smear examination is undoubtedly one of the best screening measures available for cancer detection. It is safe, non-invasive, cost effective, site specific medical procedure.

Fortunately, cervical cancer usually develops slowly over many years. One of your best means for preventing cervical cancer is to have a yearly gynecologic examination with a Pap smear. This cannot be stressed strongly enough - regular, annual Pap smears are your best protection against cervical cancer.

Other articles in English

Diabetes
Global Handwashing Day
Breast Cancer

Cancer Du Col De L’uterus

Interview avec Dr.

Le dépistage du cancer du col de l'utérus est actuellement individuel. Il repose sur la réalisation d'un frottis tous les 3 ans entre 25 et 65 ans.

Or peu de femmes suivent ces recommandations, et il existe de « fortes disparités économiques et géographiques ». Globalement, 50% des femmes sont peu ou pas du tout dépistées. C'est ainsi que 3 000 nouveaux cas de cancers du col de l'utérus et 1.000 décès sont enregistrés chaque année en France.

La vaccination récente des jeunes filles contre les papillomavirus pourrait diminuer à long terme le nombre de cas de cancers du col de l'utérus. Par ailleurs, le vaccin ne protège que contre 70% des cancers du col de l'utérus. Autrement dit, la réalisation régulière d'un frottis demeure indispensable pour dépister le cancer du col de l'utérus, que l'on soit vacciné ou non.

Que retenir en pratique sur le dépistage du cancer du col de l'utérus? 

En pratique, en attendant la mise en place d'un dépistage organisé du cancer du col de l'utérus, toutes les femmes doivent faire un frottis tous les trois ans, après deux frottis normaux à un an d'intervalle. Cette recommandation est valable pour toutes les femmes entre 25 et 65 ans, vaccinées ou non vaccinées, ayant ou ayant eu une activité sexuelle.

Autres articles en Français

Journée mondiale De l'Ostéoporose 2016
Le grand jour approche
La Semaine internationale de la prévention des infections